Cette année, la première matinée de la santé aura lieu sur le campus demain mardi 10 septembre, soit la journée mondiale de prévention du suicide. Aussi, l’UPF recevra l’équipe de l’association SOS suicide, qui informera les étudiants et sera à leur écoute sur toutes ces questions. Une salle sera également réservée pour ceux qui souhaitent discuter plus avant de leurs problèmes avec un médecin, le Dr. Amadéo, présent pour l’occasion.

 


Par ailleurs une conférence publique sera organisée en soirée, demain à 18h15 dans l'amphi A3, sur les différents moyens de prévention du passage à l’acte suicidaire dans les populations à risque. La conférence sera donnée par Brian L. Mischara, directeur du Centre de recherche et d'intervention sur le suicide et l'euthanasie et professeur au département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal.


En Polynésie française, les suicides ont augmenté de façon très significative depuis 2008 pour devenir la première cause de mortalité chez les 15-44 ans, dépassant les taux de suicides de métropole. Il est donc urgent de proposer des stratégies de prévention.

 

Source internet : la dépêche de Tahiti